bandeau

                             Les fusillés du 3 juillet 1944


 

 

Extrait du PV d’audition des témoins établi le 20 septembre 1944

par les gendarmes d’ARZANO


………………………………


LE GUENNEC Emilienne (1)…demeurant chez ses parents à Botaval

 

Aujourd’hui vers 12hOO, je gardais les vaches de mon père dans une prairie en bordure du chemin vicinal qui conduit à PLOUAY, quand j’ai vu MONTAGNER Raphaël, PIQUET Jean et BOUDIC Lucien passer sur la route en chantant…BOUDIC était à une vingtaine de mètres derrière ses camarades. Lorsqu’ils sont arrivés en face du château du Sach’z, j’ai vu deux soldats allemands sortir de ce dernier et se diriger vers les trois hommes. Ils les ont arrêtés et demandé leurs papiers.

 

A ce moment, un soldat allemand a dit à PIQUET « VOUS PATRIOTE ». Malgré les dénégations de celui-ci, l’allemand l’a conduit au château. MONTAGNER et BOUDIC sont restés sur la route et ont continué de chanter « Mon amant de Saint-Jean ». Ceux-ci étaient gardés par le deuxième soldat allemand.

 

Environ un quart d’heure après le départ de PIQUET, un autre soldat est venu du château et a appelé son camarade qui gardait MONTAGNER et BOUDIC sur la route. Il lui a dit de rentrer avec eux, sans doute, car ils sont tous montés aussitôt…

 

Par la suite je suis rentré chez mon père pour déjeuner et je n’ai plus revu ces hommes…

 

……………………………

(1) avait 13 ans et 2 mois au moment des faits

 

Mairie de Guilligomarc'h, 2 Place de l'Eglise, 29300 Guilligomarc'h, Téléphone : 02.98.71.72.86
Plan d'accès | Site réalisé par DataSmart | Mentions légales | administration